présentation
programme
apéro concert
les invités
les partenaires
les archives du festival
 - 12 ème Rencontres... à la Campagne
 - 11ème Rencontres... à la Campagne
 - 10èmes Rencontres... à la Campagne
 - 9èmes Rencontres...à la Campagne
 - 8èmes Rencontres...à la Campagne
 - 7èmes Rencontres... à la Campagne
 - 6èmes Rencontres...à la Campagne
 - 5èmes Rencontres...à la Campagne
 - 4èmes Rencontres...à la Campagne
 - 3èmes Rencontres...à la Campagne
 - 2èmes Rencontres...à la Campagne
 - 1ère éditon des Rencontres...à la Campagne
inscriptions
contacts
newsletter
adhésion
accueil
plan du site
téléchargements
liens

       accueil >> le festival >> les archives du festival >> 10èmes Rencontres... à la Campagne

 
      10èmes Rencontres...à la campagne
 

SOIREE D'OUVERTURE FESTIVAL
21h00

4 mois, 3 semaines et 2 jours
Réalisé par Cristian Mungiu
Avec Anamaria Marinca, Laura Vasiliu
,
Vlad Ivanov
Film roumain - Drame - 1h 53min - 2006 - VOST

Palme d'or - Festival de Cannes 2007
1987, Roumanie, quelques années avant la chute du communisme. Ottila et Gabita partagent une chambre dans la cité universitaire d'une petite ville. Gabita est enceinte et l'avortement est un crime. Les deux jeunes femmes font donc appel à un certain M. Bébé pour résoudre le problème. Mais elles n'étaient pas préparées à une telle épreuve.


12h08 à l'est de Bucarest
Réalisé par Corneliu Porumboiu
Avec Mircea Andreeseu, Teo Corban, Ion Sapdaru
Film roumain - Comédie dramatique - 1h 29min - 2006 - VOST

Une petite ville de province roumaine s'apprête à fêter Noël seize ans après la Révolution. C'est la période que Virgile Jederescu, patron de la télévision locale, choisit pour confronter ses concitoyens à leur propre histoire.
Aidé de ses deux amis, Piscoce, vieux retraité solitaire, et Manescu, professeur d'histoire criblé de dettes, il organise un débat télévisé qui a pour ambition de répondre à la question qui le préoccupe depuis longtemps : leur ville a-t-elle réellement participé à la révolution ?


 
      Vendredi 7 septembre
 



 
 

MATINEE
10h00 - Salle de Cinéma

Aigoual La forêt retrouvée

Réalisé par Marc Khanne
Documentaire/fiction – 2007 – 84 min – 16/9 natif – couleur
Avec : Laurent Chouteau, Christophe Fievet, Michel Capron – Christophe Anglade – Film tourné avec la participation des habitants de l’Aigoual

Au XIXème siècle, tandis que les inondations se multiplient le forestier Fabre et le botaniste Flahault, consacre leur vie à faire repousser une forêt sur les pentes du massif de l’Aigoual devenu rocailleux par le surpâturage et l’industrie. Moitié documentaire, le film alterne les témoignages émouvants des derniers reboiseurs avec le travail toujours actuel des professionnels de l’Aigoual. Moitié fiction, on découvre en miroir l’étonnante actualité de ces premiers combats pour la nature face à nos propres défis écologiques.


En présence du réalisateur Marc Khanne (sous réserves)


 
 

APRES MIDI

14h00 - Salle de Cinéma

Cinéma en Région : des résistances s’expriment


Les rêves de la main
Réalisé par Jean-Luc Galvan et Renaud Verbois
Documentaire – 52 min – Vidéo – 1998

A Millau en Aveyron, capitale du gant, les mains se content une histoire et dialoguent avec la matière, mais la rentabilité économique n’a que faire de ce rapport entre l’art et le travail.

Fumel, de feu de fer, de rock
Réalisé par Jacques Mitsch, Jean-Christian Tassy

Documentaire – 1h30 - Version longue inédite

"Ca pourrait commencer comme çà : au Nord-Ouest, les forêts profondes du Périgord, à perte de vue; à l'Est, la pierraille sèche et le calcaire des plateaux du Quercy; au Sud, la plaine riche et vallonnée de l'Agenais; et à la charnière de ces trois provinces, "comme une presqu'île, un trou perdu sous le soleil", il y a Fumel, son château, les ruelles de la vieille ville (...),. Ca pourrait ressembler à une carte postale, un gros bourg un peu endormi au coeur du Lot-et-Garonne (...). Mais à Fumel, il y a l'usine, énorme, omnipotente (...). A Fumel, les vaches ont longtemps regardé passer les punks. "Fumel..." c'est l'histoire de la mort et de la résurrection d'une usine, d'un attentat économique et d'un petit miracle social. Une catastrophe habillée d'espoir. 480 patrons en bleu de travail : une expérience unique et revigorante de l'autogestion comme planche de salut et tremplin de lendemains qui changent...Ce cocktail insolite fait figure d'exception dans le paysage économique et social français. C'est aussi un fief musical doté d'un rock engagé pur et dur, coeur et partenaire de combats sociaux. C'est lui qui va drainer toute l'énergie rebelle de Fumel, lui qui fera résonner la voix de la colère bien au-delà de ses frontières locales.

En présence du réalisateur Jean Christian Tassy

La dernière journée
Réalisé par Olivier Bourbeillon
Documentaire – 2006 – 35 mm – couleur

Le 1er juillet 2005, le marteau-pilon N°125 Scneider et Cie datant de 1867 a cessé son activité à l’ancien atelier des forges de l’arsenal de Brest. Le film raconte cette dernière journée, correspondant à celle des trois hommes qui travaillent sur cette machine.


 
 

17h00 - Salle de Cinéma

Les Lip, l’imagination au pouvoir
Réalisé par Christian Rouaud
Film français - documentaire - 1h 58min – 2006 – 35 mm – couleur

Le film donne à voir et à entendre les hommes et les femmes qui ont mené la grève ouvrière la plus emblématique de l'après 68, celle des usines LIP à Besançon. Un mouvement de lutte incroyable, qui a duré plusieurs années, mobilisé des foules entières en France et en Europe, multiplié les actions illégales sans céder à la tentation de la violence, porté la démocratie directe et l'imagination à incandescence. Des récits entrecroisés, des portraits, une histoire collective, pour essayer de comprendre pourquoi cette grève porta l'espoir et les rêves de toute une génération.
C'est possible, les Lip l'ont fait.


 
 

SOIREE

21h00 - Salle de Cinéma


Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

Réalisé par Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau
Film français - Documentaire - 1h 20min – 2005 – 35 mm – couleur

Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. Ouvrière à la chaîne, directeur d'agence, aide-soignante, gérante de magasin...
Tour à tour, quatre personnes racontent leur souffrance au travail dans le cadre d'un entretien unique. Les trois professionnels spécialisés écoutent et établissent peu à peu la relation entre la souffrance individuelle du patient et les nouvelles formes d'organisation du travail. A travers l'intimité, l'intensité et la vérité de tous ces drames ordinaires pris sur le vif, le film témoigne de la banalisation du mal dans le monde du travail. Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés est un huis clos cinématographique où prend corps et sens une réalité invisible et silencieuse : la souffrance au travail.

En présence de Marc Antoine Roudil


Mon diplôme c’est mon corps (court métrage)
Réalisé par Marc-Antoine Roudil
Belgique-France - 18 mn'- 2005 - Image : Antoine-Marie Meert, son : Marc-Antoine Roudil et montage : Philippe Boucq

En psychothérapie depuis janvier 2000, Fatima Elayoubi travaillait comme femme de ménage pour cinq employeurs différents jusqu'au jour où elle fit une chute dans un escalier. "Mon diplôme c’est mon corps" a été tourné au même moment que "Ils ne mourraient pas tous..." mais a fait l’objet d’un film à part entière.


 
 

21h00 - Marché Couvert

Portraits d' "ailleurs"

Khorma
Réalisé par Jilani Saadi

Film belge, tunisien, français - Drame – 1h20 - 2003 - VOST
Avec Med Graya, Med Mourali, Ramzi Brari


A Bizerte, petite ville de Tunisie, Khorma est un jeune orphelin qui détonne par la rousseur de ses cheveux et la blancheur de sa peau. Il vit sous la protection du vieux Bou Khaleb qui lui transmet les secrets de son métier de colporteur de nouvelles et de prieur pour les morts.Les choses changent quand Bou Khaleb, devenu peu à peu sourd, commet une grave erreur : il annonce la mort d'une femme du quartier au lieu d'annoncer le mariage de sa fille. Catastrophe ! Pire encore, le sort s'acharne sur le vieux colporteur de nouvelles puisque, trois jours plus tard, la pauvre femme meurt une deuxième fois, mais cette fois pour de vrai ! Tout le monde accuse alors Bou Khaleb de porter malheur. Il faut s'en débarrasser au plus vite !
Faute d'autres candidats, Hadj Khalifa, le sage du quartier, impose Khorma comme successeur de Bou Khaleb...

Whisky
Pablo Stoll et Juan pablo Renella – Uruguay - 2004- 1h40- Fiction - VOST
Avec Andrés Azos, Mirella Pascual, Jorge Bolani

Une petite fabrique de chaussettes, archaïque, dirigée par Jacobo (il a 60 ans). Une femme, contre maître et 3 ouvrières.
Jacobo doit recevoir son frère qui a migré et ... réussi (?). Pour la circonstance, et à sa demande, Marta va jouer le rôle de la femme de Jacobo. Portraits intimistes, sensibles, sobres de personnages ancrés au lieu et ...de nulle part qui nous enserrent, nous fondent dans leur quotidien. Réalisateurs et acteurs sont tout en délicatesse.


 
      Samedi 8 septembre
 

JOURNEE "Seconds rôles"

MATINEE


10h00 - Salle de Cinéma

Quand la mer monte
Réalisé par Yolande Moreau, Gilles Porte
Avec : Yolande Moreau, Wim Willaert, Olivier Gourmet
Film français - Comédie - 1h 33min – 2004 – 35 mm – couleur

Irène est en tournée avec Sale affaire, un one woman show, dans le nord de la France. Elle rencontre Dries, un porteur de géants... C'est le début d'une histoire d'amour ! Histoire d'amour, qui a d'étranges résonances avec le spectacle qu'Irène joue sur scène...


 
 

14h00 - Salle de Cinéma

Maine Ocean
Réalisé par Jacques Rozier
Avec : Bernard Ménez, Luis Rego, Yves Afonso
Film français - Comédie - 2h 11min – 1986 – 35 mm – couleur

Confortablement installe dans un compartiment de première classe de l'express Maine Ocean, Dejanira somnole quand survient le contrôleur qui tente de lui expliquer qu'elle est en infraction. Dejanira ne comprend rien a ce qu'on lui demande malgré l'intervention d'un second contrôleur. Une passagère, avocate, prend fait et cause pour elle. L'avocate se rend a Angers pour défendre un de ses clients, le marin Petigas.


16h30 - Salle de Cinéma
Conférence

"Les seconds rôles au cinéma "

animée par Serge Regourd

En présence des acteurs Jacques Serres, Yves Afonso et Philippe Ambrosini


 
 

21h00 - Salle de Cinéma

Hors Jeu
Réalisé par Karim Dridi
Film français - Comédie dramatique - 1h 35 - 1998
Avec Arielle Dombasle, Philippe Ambrosini, Michel Galabru, Rossy de Palma,

Ange est comédien. Pour survivre, il fait des chantiers avec Mousse et Kiki, ses amis du bar Chez Papi. Tous aiment bien Ange mais ne croient plus guère à ses dons de comédien. Un jour, il rencontre Concepción au cours d'un casting de pub. C'est l'amour et la chance car Ange est retenu pour le premier rôle d'un film. Mais il rate les essais. Tous l'attendent chez Papi pour fêter l'évènement. Il n'ose pas dire la vérité. Il décide alors de rejoindre Concepción pour tout lui avouer. Une immense surprise l'attend, qui va conduire le couple dans la prise d'otages de cinq vedettes.

En présence de l'acteur Philippe Ambrosini


 
 

22h45 - Salle de Cinéma

Le pays bleu
Réalisé par Jean Charles Tacchella
Avec Brigitte Fossey, Jacques Serres, Ginette Garcin
Film français – 1h42 - 1978


Dans une vallée de Haute-Provence, "le pays bleu", les choses ne vont plus très bien depuis que ceux de la ville viennent s'installer pour un retour à la terre tandis que ceux du pays s'en vont dans les métropoles pour y faire fortune. Une jeune infirmière, Louise, fait partie des premiers. Elle s'est séparée de tout pour vivre quelque chose de nouveau, de différent en tout cas: redevenir une paysanne. Mathias a abandonné la terre pour devenir chauffeur-livreur. Un jour, Louise organise chez elle un banquet qui réunit tous les villageois. Mathias et Louise sympathisent à cette occasion puis se revoient fréquemment ensuite mais sans jamais se lier, trop désireux l'un et l'autre de conserver leur liberté. Au village, chacun prend peu à peu conscience des réalités économiques. Mathias vend alors son bien et organise, avec l'argent ainsi récupéré, un voyage en autocar où tout le monde est convié. C'est au retour seulement que Louise et Mathias voient un peu plus clair en eux et que tous les habitants comprennent enfin qu'ils ne doivent plus quitter la région.

En présence de l’acteur Jacques Serres


 
 

21h - Marché couvert

Nuit du Court Métrage

4 heures de projection

Séquence 1 : Animation

Voisin 8’

Il était une chaise 8’

Fast Film 14’

Etes vous extra lucide 6’

Temps de chien 16 ’

Travaux (obras) 12’

L'homme de la lune 18 '


Séquence 2 : Migration

Bonne nuit Malik 15’

Nyaman viande de ta mère 19’

Le ciel n’appartient pas qu’aux oiseaux 12’

Séquence 3 : Coups de cœurs

Le mozart des pickpockets 31’

La promenade 18’

Décroche 16’

Séquence 4 : Pirouettes

Le petit bal perdu 6’

Pavillon noir 24’



 
      Dimanche 9 septembre
 

MATINEE

10h00 - Salle de Cinéma

4 mois, 3 semaines et 2 jours
Réalisé par Cristian Mungiu
Avec Anamaria Marinca, Laura Vasiliu,Vad Ivanov
Film roumain - Drame - 1h 53min - 2006

1987, Roumanie, quelques années avant la chute du communisme. Ottila et Gabita partagent une chambre dans la cité universitaire d'une petite ville. Gabita est enceinte et l'avortement est un crime. Les deux jeunes femmes font donc appel à un certain M. Bébé pour résoudre le problème. Mais elles n'étaient pas préparées à une telle épreuve.

Palme d'or - Festival de Cannes 2007


 
 


APRES MIDI

Programmation cinéma d'animation

14h00 - Salle de Cinéma

Film japonais pour les grands enfants....
Paprika
Réalisé par Satoshi Kon
Avec Megumi Hayashibara, Torû Furuya, Kôichi Yamadera
Film japonais - 1h 30min – 2005 - version française

Dans le futur, un nouveau traitement psychothérapeutique nommé PT a été inventé. Grâce à une machine, le DC Mini, il est possible de rentrer dans les rêves des patients, et de les enregistrer afin de sonder les tréfonds de la pensée et de l'inconscient. Alors que le processus est toujours dans sa phase de test, l'un des prototypes du DC Mini est volé, créant un vent de panique au sein des scientifiques ayant développé cette petite révolution (…). Le Dr. Atsuko Chiba, collègue de l'inventeur du DC Mini, le Dr. Tokita, décide, sous l'apparence de sa délurée alter-ego Paprika, de s'aventurer dans le monde des rêves pour découvrir qui s'est emparé du DC Mini et pour quelle raison. Elle découvre que l'assistant du Dr. Tokita, Himuro, a disparu...

Suivi d'une discussion sur les mangas


Et pour les plus petits....
U
Réalisé par Serge Elissalde
Avec Vahina Giocante, Isild Le Besco, Marie-Christine Orry
Film français - Animation - 1h 15min - 2005
Film pour enfants à partir de 6 ans

Une licorne prénommée U vient au secours de Mona, une petite fille désespérée par la cruauté de ses parents adoptifs. Le temps passe, Mona grandit et se transforme en une jolie adolescente rêveuse et très préoccupée par son aspect physique. Un jour débarquent dans ce pays imaginaire les membres d'une famille de bruyants et loufoques musiciens et, parmi eux, le charmeur Kulka...


 
 

SOIREE DE CLOTURE FESTIVAL

21h00 - Salle de Cinéma

Ciné-Concert

Projection de films de patrimoine restaurés de la Cinémathèque de Toulouse
En présence de Christophe Gauthier, conservateur de la Cinémathèque de Toulouse et du pianiste Raphaël Howson.


22h00 - Salle de Cinéma

Films du réalisateur Georges Rouquier

  • Le tonnelier (23 min)
  • Le sel de la terre (28 min)
  • Le maréchal ferrant (29 min)


 
 

Exposition – Hall de la salle de Cinéma – du 6 au 9 septembre


Rendons à César….
Exposition de Gilles Porte


L'exposition RENDONS À CÉSAR... (Photographies de Gilles Porte) ce sont quarante tirages noir & blanc extraits du livre de Gilles Porte RENDONS À CÉSAR...

RENDONS À CÉSAR... ou plutôt « rendons le César ». A celles et ceux – habitants du Nord de la France, mais aussi de Belgique ou de Paris - qui avaient aidé à faire que ce film existe. Gilles Porte est allé rendre leurs attentions, juste compressées dans une statuette : un des deux César obtenus en 2005 par QUAND LA MER MONTE..., coréalisé avec Yolande Moreau. Comme un témoin qu'on se passe de main en main.

Légende photo ci-contre : Lille, Marylène Farineau (aide-ménagère, hôtel Le Brueghel). Beaucoup de spectateurs retournent à l’hôtel Brueghel, à Lille, pour chercher une chambre aux hortensias qui figure dans le film. Cette chambre n’existe pas. Le septième étage de cet établissement non plus




programme cinéma
jusqu'au mercredi 5
décembre 2017
ici !

en savoir plus ...

les dispositifs
d'éducation à l'image
2017-2018

en savoir plus ...

pour aller plus loin
les projets
AU-DELA DE L'ECRAN
2017
ici !

en savoir plus ...

FESTIVAL
2017
ici !

en savoir plus ...

le bulletin
d'adhésion
2017

ici !

en savoir plus ...
- présentation - la salle de cinéma - les stages - école et cinéma - le festival - le réseau / le catalogue - adhésion - contacts - liens - plan du site -
site Web réalisé et hébergé par   base2prod - alain vincent